Accès vers les informations pratiques pour se renseigner sur le droit du travail










 
Accueil > La Semaine de l’industrie dans les Hauts-de-France (22-28 nov. (...)

La Semaine de l’industrie dans les Hauts-de-France (22-28 nov. 2021)

| Publié le 22 novembre 2021 | Dernière mise à jour le 2 décembre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Du 22 au 28 novembre 2021, les entreprises industrielles, les écoles et les centres de formation des Hauts-de-France ouvrent leurs portes pour faire découvrir leurs métiers. La Semaine de l’industrie 2021 se déroule autour du thème “inventer un avenir durable”. Cette année, les événements dématérialisés sont encouragés afin d’assurer la sécurité sanitaire des participants et des organisateurs (visites virtuelles, webinaires, job dating, tchat avec les recruteurs…).

À la recherche d’informations sur les formations, envie de découvrir votre futur métier ou de rencontrer les acteurs de ce secteur résolument tourné vers l’avenir ?

Consultez les événements de la Semaine de l’industrie dans les Hauts-de-France

Retrouver les événements organisés près de chez vous : https://www.semaine-industrie.gouv.fr/

427 événements labellisés « Semaine de l’industrie 2021 » en Hauts-de-France, soit presque 12% du total national (3624). La région se classe deuxième au niveau national.

“Inventer un avenir durable” : une Semaine de l’Industrie pour mettre en lumière l’adaptation des acteurs de l’industrie aux grands enjeux sociétaux
Le thème de cette 10e édition met en lumière la transition écologique, l’économie circulaire et la mixité des métiers dans l’industrie. “Inventer un avenir durable” c’est aussi valoriser les solutions des acteurs de l’industrie pour répondre aux préoccupations des jeunes (innovation, transition écologique, mixité des métiers, place des femmes, économie circulaire …) et aux enjeux de production et de souveraineté nationale.

Quelques temps forts dans les Hauts-de-France

Pôle emploi mobilisé autour de l’industrie

Plus de 100 événements sont organisés par les agences Pôle emploi Hauts-de-France afin d’informer les demandeurs d’emploi sur les formations et emplois proposés et accompagner les entreprises dans leur recrutement.

Parmi les actions programmées :

  • 22 novembre à 9h00 – L’agence Pôle emploi de Tourcoing organise une réunion de sensibilisation pour présenter les opportunités d’emploi d’entreprises du secteur (industrie textile, plasturgie, marbrerie). Des visites entreprises et un job dating seront proposés aux demandeurs d’emploi intéressés.
  • 23 novembre à partir de 13h45 – l’agence Pôle emploi de Creil Nogent invite des demandeuses d’emploi à découvrir les métiers de l’industrie lors d’une porte ouverte au sein de l’entreprise Votat à Pont-Sainte-Maxence.
  • 24 novembre à 9h00 et 11h00 – L’agence Pôle emploi de Creil Montataire accueille la société STEM pour une présentation de l’entreprise et des postes recherchés : monteur câbleur et technicien de maintenance.
  • 25 novembre à partir de 9h00, l’agence Pôle emploi de Calais Saint-Exupéry organise l’opération « Testez votre potentiel à travailler dans l’industrie » afin de faire découvrir le secteur de l’industrie à des demandeurs d’emploi au travers d’exercices de la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) ; et présenter cette méthode à des entreprises recrutant actuellement sur le bassin.
  • 30 novembre à partir de 14h00, l’agence Pôle emploi de Laon organise une session d’évaluation avec la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) pour intégrer une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective (POEC) en chimie afin d’obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle d’opérateur de fabrication.
  • 30 novembre à partir de 9h30, l’agence Pôle emploi de Péronne-Albert invite des demandeurs d’emploi à découvrir les ateliers de production et logistique de l’entreprise Trocmé-Vallart au Ronssoy. À l’issue de cette visite, il sera donné aux participants la possibilité de venir réaliser une immersion professionnelle afin de découvrir le métier en situation (5 postes à pourvoir d’ici début 2022).

Cette année, Pôle emploi Hauts-de-France organise pour la première fois dans le cadre de la semaine de l’Industrie deux actions en milieu carcéral, à Bapaume et Longuenesse.

Le lancement le 19 novembre de la Semaine de l’industrie dans les locaux de l’entreprise Peignage Dumortier à Tourcoing (Nord)

Présentation de Cédric Auplat, directeur de Peignage Dumortier

Intervention de Serge Bouffange, directeur régional adjoint de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS), représentant le préfet de région

Peignage Dumortier : une entreprise centenaire qui a su s’adapter aux évolutions économiques et sociétales

L’entreprise Peignage Dumortier fête cette année son 125ème anniversaire. Spécialisée dans les procédés de préparation à la filature des fibres synthétiques et naturelles, l’entreprise est située à Tourcoing (Nord). Avec un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 3,52 M€ en 2020, elle emploie actuellement 67 personnes.

L’activité de Peignage Dumortier se concentre principalement sur la fabrication des rubans par cardage, étirage et peignage des fibres brutes. Les marchés de l’entreprise sont variés : tissus techniques, habillement, ameublement…

Durement frappée par la crise de 2008 et le plan de redressement judiciaire puis de continuation qui ont suivi, Peignage Dumortier a bien failli disparaître. L’entreprise a été reprise en 2018 par Cédric Auplat, qui a été séduit par son savoir-faire unique, par sa dimension internationale et par son approche innovante. Pour l’entreprise, cette reprise marque le début d’un véritable renouveau et d’une nouvelle transformation.

Une entreprise lauréate du plan de relance pour son projet Peignage 4.0
Peignage Dumortier a été lauréate du plan de relance sur l’appel à projets « secteurs industriels stratégiques » pour son projet Peignage 4.0. Il s’agit d’un important projet de 3,5M€ qui porte sur le développement de ses capacités de production : adaptation et modernisation de ses outils de cardage / peignage pour assurer la première transformation de fibres synthétiques (par exemple, méta-aramide, utile pour la gendarmerie, l’armée et les sapeurs-pompiers) et naturelles (lin, chanvre, laine).

La réalisation du projet doit permettre une augmentation très sensible du chiffre d’affaires de l’entreprise d’ici 2025 : de 3,52 M€ en 2020 à 6,5 M€ en 2025. L’impact du projet sera également notable sur l’emploi : Peignage Dumortier envisage le recrutement de 37 salariés d’ici 2025. Il s’agit d’un symbole fort de réindustrialisation dans un territoire qui fut autrefois particulièrement marqué par l’industrie textile (bassin d’emploi de Roubaix – Tourcoing).

Pour plus d’informations, le site Internet de l’entreprise : https://peignagedumortier.fr/

La remise le 18 novembre du "prix de l’État" dans le cadre des Trophées de l’industrie à l’entreprise BRM Industrie

Explication du choix de l’entreprise BRM Industrie pour le "prix de l’Etat" aux trophées de l’industrie à la Cité des échanges à Marcq-en-Baroeul (Nord)

Remise du "prix de l’Etat" à BRM Industrie par la direction régionale adjoint de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS)

L’entreprise BRM Industrie, qui emploie 80 salariés, conçoit et fabrique des harnais (faisceaux) et des ensembles électriques pour des applications automobiles depuis 50 ans. Cette expertise du câblage électrique automobile est reconnue chez les constructeurs français tels que Renault, Peugeot et Citroën, au travers de leurs entités compétition et prototypage.
BRM a aussi un savoir-faire en matière de conception d’architectures électriques innovantes « e-mobility » la place comme un partenaire privilégié des constructeurs de bus 100% électrique.

Le projet « BRM une industrie responsable et durable – destination 2030 »

Ce projet a été sélectionné par l’État en novembre 2020 à travers l’appel à projets « modernisation des entreprises de la filière automobile » du plan de relance. Il a pour objectifs de permettre à BRM Industrie de se développer dans le secteur de la « emobility », de moderniser ses outils de conception et de production en prenant modèle sur les briques technologiques de l’industrie du futur et de développer une unité de recyclage permettant de réutiliser des composants à travers le process « BRM Recycling ». C’est un axe
fondamental de la réduction de l’empreinte carbone de BRM Industrie.

Cette démarche vise à une plus grande responsabilité sociétale à travers plusieurs actions, de la participation au développement des mobilités décarbonées à l’embauche de 10 salariés dans le cadre du projet « BRM Recycling », dont 6 salariés handicapés issus de l’ESAT de l’Arche à Compiègne.

L’État a choisi cette PME pour son projet, retenu à travers un appel à projets du plan de relance, comportant une forte dimension « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) et tourné vers la mobilité décarbonée.

Pour en savoir plus :

En savoir plus :

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics