Accès vers les informations pratiques pour se renseigner sur le droit du travail










 

Première expérimentation d’apprentissage en milieu pénitentiaire dans les Hauts-de-France

| Publié le 27 avril 2022 | Dernière mise à jour le 5 juin 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (5 septembre 2018) prévoit l’expérimentation de l’apprentissage en milieu pénitentiaire. Elle donne la possibilité à des détenus âgés de 16 à 29 ans de suivre une formation en alternance afin d’obtenir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.

Diagnostic régional préalable

Avec la direction générale de l’emploi et de la formation professionnelle (DGEFP) et la direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Lille, la DREETS Hauts-de-France soutient une telle expérimentation en région. Le diagnostic régional pour la mise en œuvre de l’expérimentation a été mené par la DISP : il a permis de lever les contraintes inhérentes au milieu fermé.

6 apprentis-cuisiniers dans l’Oise

Afin de faciliter la mise en œuvre de l’expérimentation, un établissement pénitencier hébergeant une entreprise de restauration (Sodexo) a été choisi au regard de la facilité pour cette dernière d’accueillir des apprentis.
Une commission d’insertion professionnelle a retenu 6 candidats détenus, présélectionnés et motivés. A la mi-octobre 2021, 6 contrats d’apprentissage ont débuté au sein de la cuisine de l’établissement pénitentiaire de Liancourt visant le titre professionnel de cuisinier avec le concours du Greta* de l’Oise.
A ce stade, c’est le groupe d’apprentis la plus important des cinq expérimentations menées en France.

Des premiers résultats encourageants

Le premier point d’étape effectué après 4 mois d’expérimentation est plutôt positif. Avec l’organisation de la formation théorique et pratique, les alternants montrent de l’intérêt et progressent, tant en pratique culinaire qu’en matière de respect des règles d’hygiène et de sécurité. Le taux d’absentéisme est très faible. Les formateurs et les responsables de cuisine de Sodexo sont satisfaits des six apprentis qu’ils décrivent comme volontaires et curieux.

Développer l’apprentissage en milieu pénitentiaire

Une action de pédagogie autour des spécificités de l’alternance est réalisée auprès des directeurs de centre pénitencier en binôme avec la DREETS et la DISP pour promouvoir cette possibilité et multiplier les sites d’accueil d’apprentis en milieu fermé et en quartier de semi-liberté. En parallèle, une information est faite aux centres de formation d’apprentis (CFA) ayant des offres vacantes d’emploi d’alternants.

*Les groupements d’établissements (Greta) sont les structures de l’éducation nationale qui organisent des formations pour adultes dans quasiment tous les domaines professionnels.

En savoir plus :