Une insertion professionnelle des jeunes plus difficile dans les Hauts-de-France

| Publié le 13 octobre 2022 | Dernière mise à jour le 14 octobre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter

Le premier emploi significatif des jeunes et les trois premières années de leur carrière

Entre 2010 et 2012, environ 160 000 jeunes de 16 à 29 ans des Hauts-de-France ont obtenu leur premier emploi significatif, d’une durée minimale de six mois. Quatre jeunes sur dix débutent en CDD. Les plus diplômés commencent plus fréquemment en CDI, les peu ou pas diplômés en intérim ou en emploi aidé.

Au terme des trois ans qui suivent ce début de carrière, le CDI devient la situation la plus fréquente (41 %), mais 24 % des jeunes ne sont plus en emploi salarié, la plupart d’entre eux étant au chômage ou inactifs. La forme du premier emploi significatif conditionne fortement les trajectoires de début de carrière. De nombreux jeunes débutant en CDI ou en CDD sont en CDI trois ans plus tard, tandis que ceux s’insérant via un emploi aidé se retrouvent souvent au chômage.

Si la précarité des premiers emplois des jeunes des Hauts-de-France s’avère plus prégnante qu’en France métropolitaine, y compris à même niveau de diplôme, l’écart tend à se réduire au cours des trois ans qui suivent.

En savoir plus :

Insee Analyses Hauts-de-France
https://www.insee.fr/fr/statistiques/6537766